mercredi 3 juillet 2019

[Blog Tour] - Cuba Libre - Céline Jeanne



J'ai toujours fait confiance à Melliane de Between Dreams and Reality pour me conseiller de super lecture, même hors de ma zone de confort.
Donc, même lorsqu'elle me propose une histoire comme Cuba Libre je dis oui :)

J'ai d'abord choisi de proposer à l'auteur de nous parler des romances de l'été, un sujet parfait en cette saison, avec ce roman :

Les romances de l'été


Je ne me tiens pas très au courant des sorties en romance, je les découvre souvent au fur et à mesure de mes promenades sur le web, alors je vais vous donner mes lectures incontournables de cet été, celles que je vais savourer quand je vais enfin avoir le temps de me détendre un peu (et celles qui me font de l’œil !) :
- Briar Université d’Elle Kennedy. J’ai tellement aimé « Off Campus » que je me suis jetée sur le tome 1. Il est dans ma Pal ! 
Et je suis bien d'accord ! 
-Un autre roman qui est dans ma Pal depuis sa sortie : « Todo lo que nunca fuimos «  (« Tout ce qu’on a jamais été ») d’Alice Kellen. J’adore cette auteure espagnole, dont je vais traduire d’ailleurs le roman « 23 otoños antes de ti » qui est une petite merveille, et j’ai hâte de découvrir sa dernière duologie !
-Pas tout à fait l’été, mais septembre : Duty de de Bethany-Kris. Mafia, beau gosse, c’est pour moi ! J’ai un faible pour les mafieux (mais chuuttt, il ne faut pas le dire à Doux Chéri !)
- Et puis de la romance historique (j’en suis fan !) : je veux finir la saga des Bedwyn de Mary Balogh que j’adore, ainsi que le tome 2 des « Survivants » de Shana Galen. Ce sont mes prioritaires, mais à chaque fois que je me connecte sur les boutiques en ligne, j’en mets trois ou quatre de plus dans ma Kindle... Je suis un désastre pour ça, aucune volonté pour résister.
- J’ai aussi dans ma Pal les deux derniers de Jennifer Armentrout (je me jette sur ses romans à chaque parution), À première vue et November 9 de Colleen Hoover ! Deux de mes auteures préférées... Je veux aussi prendre le temps de dévorer le tome 2 de « L’ombre sur mon cœur » de Jennifer Pourrat (une auteure française pleine de talent !), ainsi qu’ « Indompté » d’Ana K. Anderson, sans oublier « Pari osé » de Belinda Bornsmith (j’ai tellement aimé Knox de « Pari Risqué » !)...
Bref, un été chargé !


Pour ce blog tour je vous propose également de quoi vous allécher avec un petit extrait ! et peut-être une surprise à la fin, mais chut !



Les portes s’ouvrent. Je brandis plus haut mon panneau. Un flot de passagers commence à apparaître. Je me rapproche davantage pour être bien visible. À quoi peut ressembler Junior ? J’imagine un gamin de sept à huit ans, blond comme les blés, un peu joufflu, mais maigrelet. Il sera logiquement accompagné d’une hôtesse de la compagnie que je devrai convaincre de me laisser l’emmener avec moi. À moins que sa mère ne les ait déjà prévenus. 
Foutu Yotuel et ses idées du siècle ! Il m’embarque toujours dans ses galères et moi je me fais avoir à chaque fois !
Avec un peu de chance, le gamin ne tardera pas trop. On sautera dans un taxi collectif, je le déposerai à l’hôtel et je filerai au gymnase pour mon entraînement. Je n’aurai pas le temps d’aller au bout du programme complet, mais peut-être que je pourrai en faire la moitié. J’ai déjà enfilé ma tenue de sport, jogging et débardeur pour gagner quelques précieuses minutes. Pas besoin de passer par le vestiaire, j’attaquerai directement.
— Tu es beaucoup trop sexy pour être ma mère ! me dit une voix grave à côté de moi.
Je sursaute tellement que j’ai l’impression d’avoir décollé à plus d’un mètre du sol. 
Blond, des yeux à faire pâlir les eaux les plus pures des lagons cubains, une barbe de trois jours... Il doit y avoir erreur. Ce n’est pas le gamin que j’attends. Il est beaucoup trop... tout. Beaucoup trop grand, beaucoup trop carré, beaucoup trop âgé, beaucoup trop séduisant, beaucoup trop sûr de lui, beaucoup trop arrogant. Trop tout, voilà. 
Je regarde autour de moi pour vérifier qu’il ne s’adresse pas à quelqu’un d’autre. Non, il n’a pas bougé et m’observe d’un œil appréciateur. 
Mon premier réflexe est d’esquisser un pas vers l’arrière, aussitôt étouffé par une sensation que je ne comprends pas. 
Je devrais percevoir l’onde rassurante de la colère monter en moi, celle-là même que je côtoie au quotidien et qui me permet de rester debout. 
Je devrais ressentir la vague de la peur aussi, celle qui déferle depuis onze mois et s’assure que je ne puisse pas me libérer de sa prison. 
Mais il n’y a que mon cœur qui se rue contre les barreaux de la cage de ma poitrine. 
Liberté ! me hurle-t-il en battant vite, très vite.
Onze mois, si ce n’est plus, qu’il n’a pas réagi comme ça.






a Rafflecopter giveaway

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...