dimanche 23 octobre 2016

La Proie du Papillon - Stéphane Soutoul


Quatrième de Couverture :
« Quand une femme frappe dans le cœur d’une autre, elle manque rarement de trouver l’endroit sensible, et la blessure est incurable. »
Pierre CHODERLOS DE LACLOS

Sulfureux. Indécents. Mortels…
Avez-vous déjà entendu parler des Fils d’Éros ? On prétend à mi-voix que ces professionnels de la séduction joueraient avec les sentiments et bouleverseraient la vie de leurs victimes.
Judith de Ringis est une femme d’affaires aussi douée qu’impitoyable. Pour se débarrasser d’une concurrente gênante, elle requiert les services de l’un de ces mercenaires. Marco, dit le Papillon, s’engage à briser sa proie.
Cependant, manipuler les choses de l’amour n’est jamais simple, surtout quand les plus redoutables prédateurs se révèlent, eux aussi, capables d’émotions…
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
Stéphane Soutoul est un romancier français qui s'essaye à bien des genres. Ici, il s'aventure dans les méandres de ce que je qualifierai de thriller psychologique, bien loin du fantastique et du gothique.

En soi la conversion est réussie. Entre autre, on ne sent pas cette patte de "romancier français" quand bien même l'action ne se déroule pas en France.
Les personnages sont variés, plutôt bien campés et l'intrigue est suffisamment plaisante et originale pour que l'on puisse avoir envie de lire une série portant sur les Fils d’Éros.

Ma note plutôt mitigée vient du fait que j'avais deviné les différents ressorts de l'intrigue à la moitié du roman environ. Ce ressort est celui qui contient tout le roman, c'est lui qui porte toute la dimension dramatique et intense du livre. Par conséquent, d'avoir découvert ce ressort aussitôt m'a un peu gâché la lecture. A partir de cet instant, je savais vers quoi on tendait, il n'y avait plus vraiment de surprise ou de questionnement.

A dire vrai, ce n'est pas courant de ma part, mais je pense que ce roman est plus conçu pour être porté à l'écran - grand ou petit - que sous forme papier. Même s'il est intéressant, je pense que La Proie du Papillon a un fort potentiel d'adaptation.

Je comprend l'engouement qu'il a pu susciter même si ce n'est pas une rencontre aussi forte de mon côté.
Une bonne lecture tout de même :)

Infos :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...