dimanche 25 octobre 2015

Les Chroniques de Hallow T.1 : Le Ballet des Ombres - Marika Gallman

Quatrième de Couverture :
Abby possède le pouvoir d'absorber l'énergie des personnes qui l'entourent. Un don dont elle ignore presque tout et dont elle se sert surtout pour dévaliser des galeries d'arts. Jusqu'au jour où elle fait la connaissance d'un policier qui semble porter en lui la capacité d'annuler son pouvoir... Leur rencontre va tous les deux les propulser dans un univers qui les dépasse et leur dévoiler la face cachée de Hallow, une métropole où même les ombres peuvent vous tuer. 
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
Le dernier né de Marika Gallman a une couverture qui n'est pas sans rappeler la scène d'ouverture de Underworld (comme tout le monde en a fait la remarque). Pourtant, ici point de vampires ou de loups-garous (du moins pour le moment). L'auteur (qui n'est donc ni française ni américaine) a donc placé son action dans un environnement très américanisant et développe une mythologie plutôt originale. Loin des créatures fantastiques, on a des personnages aux pouvoirs relativement discrets, sans grands déploiement d'effets pyrotechniques, tout en restant très intéressants et avec beaucoup de potentiel. Je regrette juste des explications qui m'ont parues un peu confuses (mais j'ai lu le roman alors que bébé était au taquet à côté de moi).

Le lecteur est au début un peu dans le flou, l'héroïne en sachant elle-même relativement peu. Ce tome est un vrai tome d'introduction : l'auteur distille les informations au compte-goutte et l'héroïne n'en sait guère plus que nous.
Ce tome nous présente la galerie de personnages qui constituera l'architecture de la série : la famille d'Abby, sa meilleure amie, ses antagonistes et un étrange flic (qui n'est pas sans rappeler la série Elemental Assassin de Jennifer Estep, car ce serait un des rares flics honnêtes de la ville). Ces personnages sont, à mon goûts, bien trop en retrait par rapport à Abby. Elle porte le roman à elle seule et éclipse tous les autres. Pourtant, tous n'ont pas vocation à être des seconds couteaux. C'est un peu dommage, mais c'est un premier tome, ils développeront peut-être tout leur potentiel dans les tomes suivants.

L'histoire qui se met doucement en place va placer Abby face à des gens qui en savent bien plus qu'elle sur elle-même. L'inconvénient, c'est que l'auteur reste très flou sur les motivations de chacun et à la fin du roman, on en est toujours à se demander quels sont les camps en présence et où se situent les différents protagonistes. Pourtant, j'ai bien adhéré à ce roman qui m'a donné l'impression d'être un mélange de plusieurs romans et séries TV ou films que j'avais aimé.
Un tome d'introduction intéressant, porté par une plume qui n'a rien à envier aux grands auteurs du genre. Marika joue dans la cour des grands et le fait savoir.


Infos :
Autres Tomes :
  1. Le Ballet des Ombres
Autres Avis :
-
Autres Couvertures : 
-
Challenge(s) :
-

2 commentaires:

  1. Ce premier tome qui ma complétement conquise , vivement le tome 2 =)

    RépondreSupprimer

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...