mardi 8 juillet 2014

[Cinéma] - Nos Etoiles Contraires / The Fault in Our Stars (20th Century Fox)

Synopsis : 
Hazel Grace et Gus sont deux adolescents hors-normes, partageant un humour ravageur et le mépris des conventions. Leur relation est elle-même inhabituelle, étant donné qu’ils se sont rencontrés et sont tombés amoureux lors d'un groupe de soutien pour les malades du cancer.
Casting :

  • Shailene Woodley
    • Rôle : Hazel Grace Lancaster
  • Ansel Elgort
    • Rôle : Augustus Waters
  • Nat Wolff
    • Rôle : Isaac
  • Willem Dafoe
    • Rôle : Peter Van Houten
  • Laura Dern
    • Rôle : Mrs. Lancaster
  • Sam Trammell
    • Rôle : Mr. Lancaster
  • Milica Govich
    • Rôle : Mrs. Waters
  • Lotte Verbeek
    • Rôle : Lidewij Vliegenthart

Avis :

Hier (7 juillet) avait lieu au Grand Rex l'Avant-Première du film Nos Etoiles Contraires, du roman éponyme (sur le site vous verrez encore la pub). Accrocdeslivres ne pouvant y aller, elle m'a offert une invitation pour deux personnes. N'ayant pourtant pas lu le roman (oui oui je sais, je dois le lire tout ça, il est dans la PAL) j'y suis allé avec Chaton à mon bras. J'avais une vague idée du déroulement du film, mais ne le connaissais pas. 


J'ai découvert une histoire magique, d'amour mais aussi de maladie, d'humour, d'amitié et de courage. J'ai été autant touché par l'histoire qui s'écrivait entre Augustus et Hazel, que par l'histoire de la maladie des jeunes gens (je compte Isaac) et des conséquences.
La romance en elle-même n'est pas très surprenante et les "rebondissements" de l'histoire sont assez prévisible (principalement pour les amateurs du genre romance adolescente et maladies graves), pourtant, l'émotion est bien là. 
Aussi bien portée par les acteurs que par la bande-son (en général parfaite dans ce rôle), le spectateur se laisse prendre au jeu de l'émotion. On rit, on pleure parfois (et oui, même Chaton a eu les larmes aux yeux, attention Messieurs, prévoyez des mouchoirs pour deux) et on est ému. Touché. 
Pourtant, je trouve que l'histoire la plus importante est encore la vision de la maladie. A travers la famille et les amis, tous très présent, beaucoup de sentiments et de réflexions sont transmis. Je reprocherai néanmoins le retrait quasi-total des parents, qui ne servent pas, sauf lors de brefs moments qui sont néanmoins particulièrement intenses.
Je l'avoue, j'ai eu un faible pour Isaac qui m'a fait rire, mais surtout pour Peter Van Houten (il n'y a que moi qui pense au chocolat ???). Cet écrivain cruel et cynique a pourtant des réflexions très justes qui ne sont pas assez exploitées à mon sens (mais peut-être est-ce normal dans un roman YA).

Au final je vous recommande ce film, chaudement. Plein de rires et d'émotions, que l'on ait lu le livre ou non, on est touché par cette histoire. 
Bien sur au cinéma il y a le problème du volume sonore qui "casse" un peu les ambiances intimistes, mais allez-y ! C'est un film tout public qui, sans être moralisateur, est très juste.



Bande-Annonce :
Musique :


Source : Allocine

2 commentaires:

  1. C'est vraiment un très beau film... Et la soirée d'hier soir était magique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était une très bonne idée cette soirée!

      Supprimer

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...