dimanche 23 mars 2014

Les Héritiers de Camelot - Sam Christer

Quatrième de Couverture :
Par une nuit d’été, dans un château perdu au milieu des collines galloises, un vieil homme est arraché de son sommeil par un rêve prémonitoire. Une ancienne prophétie est sur le point de lui être révélé. Au même moment, de l’autre côté de l’Atlantique, un antiquaire américain se vide de son sang sur le sol de sa boutique après avoir été poignardé. À San Francisco, Mitzi Fallon commence son nouveau job d’agent du FBI au Service des crimes historiques, religieux et inexpliqués. Lorsqu’on découvre qu’une précieuse relique celte a été dérobée à l’antiquaire assassiné, Mitzi se retrouve impliquée malgré elle dans un mystère qui va la mener en Grande-Bretagne, sur les traces d’un homme jadis relégué au rang de mythe : le roi Arthur. 
LA LÉGENDE DU ROI ARTHUR EST SUR LE POINT DE PRENDRE VIE…
Note :
♣♣♣
Avis :
Difficile de classer ce titre (historique ? polar ? fantastique ? action ?). On va retrouver pèle-mêle des thèmes comme le terrorisme, la guerre sainte, la famille, les légendes arthurienne, des meurtres...Aucun personnage ne prend vraiment le pas sur les autres pour mener le roman, l'auteur choisissant de les rendre tous important pour une raison ou pour une autre et de se servir de leurs yeux pour faire avancer le récit à travers toute la planète.

Le début est un peu perturbant puisqu'on ne sait pas très bien ou on va ni quelle peut bien être la place du mythe arthurien dans tous ça. De plus, le fait qu'il n'y ait pas un seul personnage qui porte le roman n'aide pas le lecteur à se positionner. Il faut persévérer, se rappeler de tous les noms (et les rôles) de chacun, pour commencer à entrevoir le fil.

C'est osé et assez bien joué de faire intervenir le terrorisme au milieu de tout cela. En effet on aurait pu tomber dans le cliché de la guerre sainte ou des pseudo chevaliers des temps moderne, mais au contraire cela donne une légitimité bienvenue aux différentes actions entreprises. Tout se retrouve imbriqué et plus on avance dans le roman plus on comprend les ramifications des différents morceaux d'intrigues.

La mythologie du roi Arthur est finalement assez peu mise en avant, elle a un rôle à jouer oui, mais comme n'importe quel autre personnage. Ce sont plus des sous-entendus et des murmures que des faits. Même si je dois avouer que le lecteur devine rapidement qui/que représente la triade Lancelot/Guenièvre/Arthur.

Au final c'est un roman très plaisant, qui ne suit pas les moules déjà vu dans les romans historico-religieux, et permettant aux amateurs d'enquête d'en avoir pour leur argent. De plus, le choix de Mitzi Fallon, flic grande gueule, intransigeante mais qui décidera de ne pas rejoindre l'Ordre (comme on pourrait s'y attendre) est également un joli coup de poker.


Bref, je vous recommande ce roman, il ne restera peut-être pas dans les mémoires, mais ça reste un bon roman, bien construit sur la durée et qui a des originalités. 

Infos :
Autres Tomes : 
ras
Autres Avis :
ras
Autres Couvertures :
Challenges :
ras

1 commentaire:

  1. Je note le nom, le livre a vraiment l'air pas mal, enfin, surtout les thèmes abordées. Merci pour cette chronique

    RépondreSupprimer

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...