vendredi 19 août 2011

Wicked Lovely / Ne jamais T.3 : Fragile Eternity / Ne jamais t'embrasser - Melissa Marr

Quatrième de Couverture :
Wicked Lovely and Ink Exchange author Melissa Marr delivers another little masterpiece of Urban Faery, that budding subgenre. In this ethereal romance, Aislinn has achieved the fragile eternity of the title; she has become an immortal faery, complicating both her life and that of Seth, the man who loves her.
Source 
Jamais Seth n'a pensé être fidèle à quelqu'un avant Aislinn. Elle est tout ce dont il a toujours rêvé. Mais pour un humain, l'éternité est bien longue quand sa petite amie est immortelle. Aislinn n'a jamais songé qu'elle pouvait régner sur des créatures dangereuses, d'une beauté surnaturelle. C'était avant que Keenan ne fasse d'elle sa Reine et ne lui vole son humanité. Entre un amour mortel et une passion éternelle, Aislinn va devoir choisir quelle voie embrasser... 
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
Je me suis lancée dans la suite en anglais des aventures de Ash pour plusieurs raison. Le prix des tomes français, les couvertures françaises assez horribles, les belles couvertures VO et...l'envie de lire en anglais. 
Bien m'en a pris. Je n'ai pas eu de difficultés et le livre m'a fait un après-midi (petite pensée pour Maxime...non ça ne parle pas de papillons).
J'ai beaucoup aimé la poésie qui se dégage de l'écriture de l'auteur, même si parfois les faits nous donnent des frissons (et pas de plaisir). 

Ce tome 3 nous replace plus près d'Aislinn que le tome 2, mais en se concentrant un peu plus sur Seth. Ash devient de plus en plus Fae et Seth a de plus en plus de mal à le gérer, lui qui est le seul mortel a voir accès à 3 des 4 cours de Faerie. 

Parlant d'amour, de sacrifice, de devoir et de pouvoir, Melissa Marr arrive à mêler le tout avec pudeur et brio. On se laisse complètement emporter et porter par cette histoire. Tout les personnages nous touchent à leur façon. On voit leur évolution, et ça nous permet de prendre du recul par rapport à l'histoire, d'y apporter notre propre jugement. 

Une petite note sur notre roi de l'été...mais quel couillon ! Passez moi le terme, j'en mourrai d'envie !
C'est un abruti qui ne pense pas à sa Cour, mais à lui-même en premier lieu. Il veut le beurre, l'argent du beurre et la crémière par dessus le marché ! Nan mais oh !

Bref, ce tome est pour le moment mon préféré de la série !

4 commentaires:

  1. Ton commentaire sur Keenan m'a fait rire !

    RépondreSupprimer
  2. Mais tout le livre je me suis dit "mais comment les gens peuvent s'attacher à lui ?"

    RépondreSupprimer
  3. Je me pose un peu la même question... Au début du tome 5 il est égal à lui-même mais, à la fin, avec ce qui lui arrive, il est un peu différent...

    RépondreSupprimer
  4. Keenan est un peu tiraillé dans tous les sens, il stagne, il ne peut pas changer dans un état comme celui-ci...
    Mais là je me demande, est-ce qu'il change vraiment ? C'est le monde qui change, et ça change tout, d'une certaine façon...
    Bon, je devrais me taire, j'ai peur de te spoiler.

    RépondreSupprimer

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...