dimanche 12 juin 2011

Elemental Witches T.1 : Witch Fire - Anya Bast

Résumé (fait par mes soins, on ne rit pas)
Mira sort d'un divorce avec un abrutit et est bien décidée à ne plus laisser un homme entrer dans sa vie avant au moins un an. Mais la rencontre, dans le café où elle travaille, avec l'enigmatique Jack, sexy et torride, va bouleverser ses plans. 
Celui-ci va lui apprendre qu'elle n'est pas comme les autres : c'est une puissante sorcière capable de maitriser l'air. Mais il lui apprends également que sa vie est menacée : celui qui a tué ses parents compte bien mettre la main sur elle. 
Jack promet de la protéger, et il va également la protéger de lui. 
Mais l'amour et le désir sont puissants, et l'air a toujours attisé le feu. Et ces deux là vont faire bien des étincelles !


Points Forts

  • ·         Il n’y a pas de vampires, ce qui est un point fort par rapport aux autres romans de romance paranormal chez Milady.
  • ·         L’idée du scénario était originale
  • ·         Comparé à certain roman de romance paranormale que j’ai lu et qui était d’un niais assez impressionnant, celui-ci parait beaucoup plus adulte et supportable.
  • ·         C’est plutôt bien écrit
  • ·         Ça se lit vite. Il ne laisse pas un souvenir impérissable, mais on ne regrette pas de l’avoir lu.
  • ·         Les résistants à la romance n’aimeront pas, mais néanmoins ceux qui n’apprécient pas plus que ça - mais ne sont pas totalement contre non plus - pourront aimer je pense.
  •  On s'identifie très bien à l'héroïne. Elle a des réactions que l'on comprend parfaitement, et se montre parfois aussi injuste que nous lorsqu'on décide de ne pas voir les choses.

Points Faibles

  • ·         C’est de la romance paranormale
  • ·         Dans toute la première moitié l’histoire n’avance presque pas : en vérité la seule chose qui évolue c’est la relation de Mira avec Jack. Et à part des scènes de sexe qui s’enchaînent, rien ne bouge.
  • ·         La fin est trop rapide, et parait bâclée : on nous parle d’un grand méchant qui terrorise tout le monde et il meurt en tombant par la fenêtre.
  • ·         Je trouve le ratio sexe/intrigue déséquilibré : beaucoup trop de descriptions « intimes » par rapport à la proportion de l’histoire (je ne compte pas les descriptions et temps mort dans l’histoire)
  • ·         Il n’y a aucune originalité des personnages : la femme qui a besoin d’être protégée, mais qui est forte, et est timide sexuellement (dû à une relation passée douloureuse) et l’homme est viril, respire la sexualité, veut la protéger et est dominant sexuellement (mais se transformera en nounours pour protéger sa belle).
  • ·         Les personnages principaux sont tellement « imposants » que les personnages secondaires paraissent écrasés.
  • ·         Les personnages principaux ne sont curieusement pas assez approfondis à mon goût.

Budget

Personnellement je n’aurai pas acheté le livre en sachant que c’était ce genre de romance paranormale. Maintenant parmi les livres de romance paranormale que j’ai lus en français, je pense que celui-ci est mieux.

Public

Résolument adulte, ou du moins un lectorat que les détails des scènes de sexe ne dérangent pas.

Comparaison

Le rapprochement avec des séries comme Minuit ou La Confrérie de la Dague Noire se font facilement, surtout à cause des personnages. On retrouve un peu des Gardiens de l’éternité avec l’aspect fragile du personnage féminin.
L’idée de la sorcière est un peu déjà vu, mais ça se laisse lire.

Avis Personnel


En voyant la couverture je me suis dit : « ça y est de la romance paranormale, je sais déjà ce qu’il se passe ». Bon eh bien j’avais raison et tort à la fois !
Ok, tout le côté romance, sexe et autre, est téléphoné et on devine les moindres rebondissements de l’histoire entre Mira et Jack longtemps à l’avance. D’un autre côté, le scénario caché derrière la romance était pas mal. Il aurait même pu être encore meilleur, mais apparemment la spécialité de l’auteur c’est la romance donc…tant pis.
Je regrette vraiment qu’il faille attendre le dernier tiers pour que l’histoire se bouge. Consacrer plus de la moitié d’un livre à un rapprochement sexuel entre les deux personnages principaux ça fait beaucoup. Pour les livres d’Alexandra Ivy c’est trop rapide, mais là ça prend trop de pages.
En bref je dirais que c’est une histoire pas mal, mais que l’ensemble ne casse pas trois pattes à un canard quand on n’est pas fan de romance. Maintenant, si on aime ça, on adorera (je pense) ce roman qui réussit à allier une romance pas trop mal à un bon scénario en parallèle. Le personnage féminin est plutôt alléchant pour ces dames, et les mecs qui lisent ça apprécieront soit les descriptions, soit les passages où le scénario reprend le dessus.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...