mardi 22 octobre 2013

Le Cycle des âmes déchues T.2 : Le Sacrifice des Damnés - Stéphane Soutoul

Quatrième de Couverture :
Fin du XIXe siècle. Paul de Lacarme, l'héritier d'un clan dévoué à la chasse aux vampires, regagne la demeure familiale après une longue errance. Sur place, il ne découvre que mort et désolation. Les résidents du domaine mis à sac ont été assassinés, mais surtout sa sœur est portée disparue.
Léonore de Lacarme couve en son sein un terrible enfant convoité par un groupe de fanatiques. La jeune femme enceinte pourra-t-elle échapper à ces individus prêts à tout pour accomplir leurs sombres dessins ? Et son fiancé, cet amant à présent devenu un prédateur aux mœurs sanglantes et à la séduction irréelle… peut-elle encore lui accorder sa confiance ?
Paul de Lacarme va tenter l'impossible pour retrouver l'unique famille qui lui reste et la soustraire à un funeste destin. À moins que la trahison d'un ancien amour ne le précipite lui aussi au cœur d'un piège sans retour…
Note :
♣♣♣
Avis :
Mes souvenirs du premier opus étaient un peu lointain, mais il me restait une impression de tranquillité. Impression qui est clairement démentit ici. En effet, si le style reste aussi graphique et "romantique gothique", il y a une nervosité qui était absente du premier tome. L'action est plus importante et l'ensemble est plus important, plus grave.
Nous allons suivre l'histoire de Léonore, héritière du clan et objet de bien des convoitises. Elle sera à la fois négligeable et d'un enjeu terrible. Personnage assez peu "active" mais pourtant clé de l'intrigue.

En parallèle nous suivrons un autre couple maudit avec Paul, le frère de Léonore. Sous nos yeux se tisseront les tragédies, les drames et les trahisons. Le lecteur est réellement transporté au côté des personnages sous la plume de l'auteur.
Les lieux et les ambiance ont un rendu unique et très vivace, alors que les personnages en comparaison m'ont parus plus effacés au profit de cette ambiance justement.

La fin est cruciale et assez douloureuse. Une histoire de choix, de choix impossible et incontournable. On sera ou non d'accord, moi-même j'ai du mal à me situer, mais on comprend aisément les différents points de vus et enjeux.

Stéphane Soutoul prouve une nouvelle fois qu'il est un conteur merveilleux, capable de dessiner son univers sous nos yeux. Je me demande vraiment ce que recèle la suite.

Infos :
Autres Tomes :

  1. Le Mal en la Demeure

Autres Avis :


Autres Couvertures :
ras
Challenges :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...