dimanche 15 juillet 2012

Le destin d'une déesse T.1 : Le manoir des Immortels - Aimée Carter

Quatrième de Couverture :
La nouvelle reine des Enfers

Tignasse noire et yeux de lune, le dieu Hadès, rebaptisé Henry, cherche depuis cent ans la jeune fille mortelle capable de passer les sept épreuves qui feront d’elle sa reine. La reine des Enfers. Jusqu’à présent, toutes les « élues » ont échoué. Et en sont mortes.

Elle est l’élue…

Pour prolonger la vie de sa mère gravement malade, Kate donnerait tout. Mais quand elle rencontre le sombre Henry et qu’il affirme détenir le pouvoir d’exaucer un tel vœu, elle doute… Avant que de mystérieux et terribles événements ne l’obligent à accepter le pacte.

Sept épreuves et une tentation…

Un pacte infernal. Si Kate triomphe des sept épreuves qui feront d’elle la nouvelle reine des Enfers, elle sauvera du même coup sa mère. Mais l’une de ces épreuves peut tout faire échouer : l’amour, et la tentation du désir… pour le ténébreux et séduisant Henry.
Note :
♣♣♣
Avis :
Petite note pour commencer : ça va, pour une fois la quatrième de couverture n'en dévoile pas trop.

Ces derniers temps, j'ai pas mal lu de roman YA ayant pour thème la mythologie. Perséphone et Hadès sont à la mode. Ici, on a un récit plus original que la moyenne et plutôt sympa à suivre.
Tout commence avec Kate qui accompagne sa mère, au stade terminal d'un cancer, à retrouver sa petite ville natale pour y finir ses jours.

Mais Kate se retrouve rapidement face à un choix : elle peut prolonger un peu la vie de sa mère, en échange de quoi elle accepte de passer des épreuves afin de devenir la nouvelle reine des Enfers pour aider Henry dans sa tâche (ouais, Hadès ça devait faire trop ringard...). Pas besoin d'amour, uniquement de triompher là où tant d'autres ... sont mortes. Tout de suite ça calme.

J'apprécie beaucoup le concept, mais le milieu du livre va être un petit peu long. Même s'il permet de mettre en place des éléments clés pour la suite, je trouve dommage les longueurs qui émaillent le récit. La fin elle manque du peps annoncé. A croire que finalement, ce n'était pas si terrible. Dommage, mais on sent qu'il y a quelque chose qui se cache derrière cette fin. Du moins je l'espère.

Une bonne idée, une écriture abordable à tous les âges. Quelques longueurs, mais un moment de lecture agréable et original. Je lirai probablement même les nouvelles associées. Juste une chose : un pseudo triangle amoureux ? Encore ? je rêve... que ça concrétise où pas, dommage d'en passer par là.

Infos :
Couverture(s) :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...